Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 20:55
swing 7 juillet 2016 le dernier homme

 

 

Très beau film, audacieux et novateur pour son époque dans ses "effets spéciaux"

sombre histoire

magnifiée par les deux musiciens polyinstrumentistes!

une grande soirée pour un début de "24h"!

 

merci!

 

(une impression très personnelle me retrouver face au "Général Dourakine", je n'avais pas vraiment faux car en visionnanrt l'intégralité du film original-voir plus bas- vous comprendrez- vous, lecteurs de la Comtesse de Segur, ce que je veux dire)

Détails sur ce film:

Der Letzte Mann was a 1924 B&W silent film about the changing fortunes of a hotel doorman. Directed by F. W. Murnau (Nosferatu, Faust) and written by Carl Mayer (Cabinet of Dr. Caligari, Sunrise), it is noteworthy for its use of a moving camera (one of the first to do so) and near lack of intertitles. Pushed to the brink of obscurity throughout the years, it is shared here for new movie lovers to discover and enjoy.

 

 

réalisé par Friedrich Wilhelm Murnau, sorti en 1924 avec Emil Jannings dans le rôle titre.


Le Dernier des hommes, par ses audaces et ses innovations, se place dans l'histoire du cinéma aux côtés de Citizen Kane, Naissance d'une nation, ou encore 2001, l’Odyssée de l’espace. Il est un des films clef de l'histoire du cinéma.


Le portier du Grand hôtel Atlantic est un homme important et admiré de tous, ainsi qu'en atteste la magnifique livrée dont il est revêtu. Mais un jour, le directeur de l'hôtel décide que le vieux portier a fait son temps et lui annonce sans ménagement que le moment est venu pour lui de céder la place. Il le dépouille de la livrée qui est toute sa raison d'être et le relègue à l'entretien des toilettes. Abattu, humilié, le pauvre homme revient le soir même pour s'emparer en cachette du vêtement et s'en revêtir afin de ne pas paraître diminué devant les gens de son quartier. Mais une mégère qui a été témoin de la scène révèle l'imposture et tout le monde le tourne en ridicule. Encore plus humilié, il s'enfuit et se réfugie dans les toilettes de l'hôtel où il demeure prostré.

 

 

Murnau invente pour Le Dernier des hommes un nouveau langage visuel.


Ainsi, il développe pour ce film, avec son directeur de la photographie Karl Freund, la technique révolutionnaire de la « Caméra déchaînée » (en allemand : Entfesselte Kamera), une sorte de caméra légère embarquée, sur harnais ou support mobile, permettant les mouvements les plus variés. Pour la première fois, la caméra se faufile partout, franchit les portes à tambours, monte les escaliers, entre par les fenêtres, etc.


Par le jeu de plongées et de contre-plongées, Murnau nous montre la grandeur et la décadence du portier.


De plus certains plans sont en « caméra subjective ». Par un effet d'optique, la caméra nous restitue la vision du héros en état d'ivresse.


Murnau innove par un traitement de l'espace donnant plus d'importance aux éléments de décor, comme la porte à tambours de l'hôtel.
Les intertitres
Fait exceptionnel pour les films muets, Murnau parvient à monter son film avec très peu d'intertitres. Auparavant, seul Lupu Pick avait réalisé les deux tentatives connues de film sans intertitres, qui toutes deux ont échoué, Scherben (de) en 1921 et Saint-Sylvestre (de) en 1924.

 

(détails extraits de wikipedia)

 

retrouvez ce film dans sa version et musique initiales:

(une surprise en fin de film: son dénouement qui nous est demeuré inconnu à la projection du film de ce ciné-concert!)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation Du Blog

  • : Pour un monségurais VIVANT! Vie événementielle, culturelle et associative en monségurais (33580)
  • Pour un monségurais VIVANT! Vie événementielle, culturelle et associative en monségurais (33580)
  • : Photos et vidéos reportages personnels sur la vie culturelle , associative monséguraise Agenda, Mémo du monségurais (33580)
  • Contact

Auteur Profil

  • monsegur33
  • Citoyens dans notre commune, attentif, musiciens au service de notre communauté, membres d'associations: Orgue et Culture, GAHMS,
nous observons, photographions, filmons, faisons des reportages
La vie de notre communauté au quotidien (ou presque)
  • Citoyens dans notre commune, attentif, musiciens au service de notre communauté, membres d'associations: Orgue et Culture, GAHMS, nous observons, photographions, filmons, faisons des reportages La vie de notre communauté au quotidien (ou presque)

Recherche

A l'Affiche tout l'été 2016

 

 

 

 


 

Archives (Année La Plus Récente)

Commerçants, créateurs, bonnes adresses

 

---

Gîte, chambres d'hôtes, bar, boutique,

chez MIchel et Pat Dubot, La Grange, Dieulivol (33580)

---

 

 

---

Taxi Richard Prestige Cars- Le Puy (33580)

---

 

 

---

Chocolaterie des Lys

 

---

 

---

Boutique Franfreluches Monségur

 

---

 

---

Chez Sissi

Atelier Galerie

Place des Tilleuls

---

 

---

Christine Saurin
Photographe Monségur

  ---

 

---

L'atelier d'Cyrille
Créations décoratives artisanales

  ---

 

Retrouvez-nous sur facebook

Auteur CONTACTS